Type de la publication
Actualité

Jeunes en rupture : des vacances pour rêver, s’enrichir et prendre du plaisir

Publie le : 10 août 2020
Texte présentation

Pendant l’été la Fondation de l’Armée du Salut met tout en œuvre pour faire offrir des vraies vacances aux jeunes en rupture qu’elle accompagne toute l’année. Alors que le confinement a bouleversé la vie de ces jeunes, les séjours de vacances arrivent comme un vrai bol d’air. Après l’épreuve du confinement, découvrez avec eux le plaisir des vacances !                     
 

Image à la une
Jeunes sejours vacances covid jeunesse foyer action educative
Blocks
Redacteur
Texte

Des jeunes qui ne partent jamais en vacances

De grands espaces verts, des reliefs montagneux, des cours d’eau. C’est une vraie mise au vert pour les jeunes accueillis et accompagnés par le Foyer Marie-Pascale-Péan de Mulhouse, géré par la Fondation de l’Armée du Salut. 

Pendant une semaine, du 27 juillet au 1er août 2020, 10 jeunes (8 filles et 2 garçons) âgés de 13 à 17 ans pourront profiter du cadre idyllique du Centre de Chausse de l’Armée du Salut, situé en pleine nature, dans les Cévennes (Gard), à 7 heures de route de Mulhouse. 

Le Centre de Chausse est équipé d’une piscine et peut recevoir une centaine de personnes en chambres individuelles. Maillot de bain, serviette de plage, chapeau, masque et gel hydroalcoolique, malgré une organisation à la dernière minute, tout est prévu pour permettre aux jeunes de se détendre et de se ressourcer en toute sécurité. 

« Il est important d’emmener les jeunes en vacances car cela leur permet de sortir de leur quotidien qui est parfois très difficile. Ce sont des jeunes qui ne partent jamais en vacances avec leurs parents », explique Sandrine, monitrice éducatrice au foyer. 
 

Block: Texte + Image
Texte

Des vacances pour apaiser les angoisses

Ces derniers mois, le quotidien de la quarantaine d’adolescentes accueillies au foyer a été bouleversé. Pendant la période de confinement, les murs du foyer étaient devenus presque infranchissables. Une angoisse pour ces jeunes en difficulté sociale et scolaire.

Ces vacances aideront sans doute à apaiser les angoisses « et de renforcer les liens entre les jeunes », note Sandrine. « Et lors des séjours d'été, un lien différent s’installe avec les éducateurs », constate Gaëlle, qui exerce le métier d’éducatrice spécialisée depuis 10 ans. 

Sandrine et Gaëlle seront épaulées par Aurelia, une éducatrice spécialisée. Toutes les trois ont préparé un programme pour que les jeunes s'épanouissent au mieux, se détendre avec moins de contraintes horaires. « Nous allons visiter le musée Haribo, la Grotte de la Salamandre, les arènes de Nîmes et une journée à la plage sera organisée pendant le séjour », liste Gaëlle, éducatrice spécialisée au Foyer Marie-Pascale-Péan. Toute une palette d’activités pour rêver, prendre du plaisir et s'enrichir. 

Mayore LILA DAMJI

Type de la publication
Actualité